Pomanders

Un pomander est un pendentif porté par les nobles et les seigneurs du Moyen-Age. En français, la "pomme de senteur" ou "pomme d'ambre" désigne une boule de senteurs et d'épices dissimulée dans un coffret sphérique en métal précieux qui s'emmenait partout pour masquer une hygiène défaillante. On lui prêtait des vertus curatives mais aussi aphrodisiaques.

Global_and_box_pomander bisamapfel_gross   2006BJ4360_jpg_l   2006BJ4363_jpg_l  2006BH2584

Au XVIe siècle, sa forme évolue. Munis d'un pied, il s'ouvre en quartiers sur de petits réceptacles pouvant réunir plusieurs parfums sous forme de pâte ou poudre.

          47296_large       pomander_detail   silver_gilt_pomander_English_1580_6_compartments

Les grands pomanders se portent accrochés à la ceinture ou en pendentif autour du cou. Les plus petits, parfois pas plus grands qu'un dé à coudre et reliés par une chaînette à une bague, se tiennent en permanence au creux de la main. D'autres se fixent en breloque à un bracelet, un collier ou servent de bouton à une cape.

Pomander  pomander_lady    Pomander_segmented_with_chain_lowres

Les pomanders ont adopté de nombreuses formes : crânes, crucifix, pommes, oeufs, fleurs ou noix, chacune ayant une signification symbolique et ésotérique. Les monogrammes, inscriptions ou motifs allégoriques dont ils étaient ornés, étaient supposés renforcer leur pouvoir.

skull3bis  Early_18th_Century_German_Pomander_Boxes_open2b 508walnut  

Transmis de génération en génération, ils étaient plus que des objets à parfumer, ils protégeaient des forces du mal et de la maladie. Leur usage était répandu chez les princes et les nobles, autant que chez les prêtres et les médecins.

port_man      Titian_Clarice_Strozzi_1542

 Vinaigrettes

Avec le temps, les formes évoluent et au XVIIIe siècle, les vinaigrettes font leur apparition. Ce sont des récipients de poche à vinaigres aromatiques. La boîte renfermait une mince éponge imprégnée de vinaigre parfumé, qui était recouverte d'une grille repercée à travers laquelle s'échappaient des effluves masquant les odeurs désagréables. L'intérieur était généralement doré afin d'éviter la corrosion. Ces minuscules objets, aux décors abondamment gravés ou ciselés, pouvaient tenir dans la paume d'une main et se nichaient dans les gants des dames. 

AD3A  AD3A__1_  vinaigrette2    vinaigrettecan3bis vinaigrettecan21bis

Les pomanders et vinaigrettes ont traversé les siècles et ont revêtu les formes les plus insolites.

2006BJ4374_jpg_l MA1  PL1_44

MS9910B  MS9910B__1_  MS9910B__3_

 

Sources : wikipedia, livre "Flacons de Parfum" de Judith Miller, site marinni.livejournal.com/661925.html pour les illustrations et sites de référence